Californie: le Mauvais Elève qui Montre l'Exemple

La Californie est sans doute un état béni des dieux. Son nom se réfère à celui d'une île paradisiaque fictive. C'est aujourd'hui la meilleure représentante de "the american way of life".

 

Carte provenant du site: http://desiresdailer.files.wordpress.com/2008/05/250pxmap-of-usa-ca-svg22.png

Cette carte représente les Etats-Unis où on voit clairement la mise en valeur de la Californie, que nous allons étudier ici.

Au-delà de ses plages de sable fin, de ses villes incroyables, de ses beaux surfeurs, la Californie est avant tout un état riche et célèbre notamment grâce à des industries très dynamiques: celle du film basée à Los Angeles, ou celle de l'électronique dans la Silicon Valley,  mais encore celle de l'aéronautique ou de l'immobilier.

Si la Californie devait être un pays à part entière, elle se tiendrait au rang de huitième puissance mondiale.

Cette description est exacte mais incomplète. Bien que son nom de "Golden State" soit mérité, il faut préciser que la Californie se tient à la dixième place des régions les plus pollueuses de la planète et représente la douzième source d'émission de gaz à effet de serre. Les 37 millions de personnes qui la composent sont des consommateurs abusifs en terme d'énergie ayant une fâcheuse tendance à utiliser des moyens de transport très gourmands en pétrole, une consommation d'eau excessive ainsi qu'une gestion des déchets catastrophique.

Les sacs d'emballage à usage unique sont la première source de déchets urbains en Californie, avec 19 millions de sacs distribués par ans;  ils amènent les villes à dépenser des sommes colossales pour l'entretien des rues et constituent également une consommation en eau importante car les villes sont nettoyées au jet d'eau (potable of course!). Cette pollution ne se limite pas aux villes; on trouve au fond de l'Océan Pacifique une quantité incroyable de ces sacs qui participent à la destruction de la flore et de la faune marine ainsi qu'à l'altération des canaux d'eau.

Cependant, depuis les années 90, la Californie entreprend des efforts dans la lutte contre la pollution et a mis en oeuvre des lois destinées à réguler la consommation en énergie des californiens même si ces mesures paraissent à certains comme étant "too good to be true".

D'après la loi AB-1998, l'interdiction totale d'utiliser des "plastic bags", est prévue pour juillet 2011. Outre l'interdiction d'utiliser des sacs en plastique, elle prévoit de taxer les sacs en papier qui sont tout aussi polluants et de verser la recette des taxes à un fond destiné à la lutte contre leur utilisation. Bien sûr AB-1998 ne résout pas le problème de la pollution mais offre une solution à court terme tant que de nouveaux emballages "environmentaly & economicaly friendly" ne sont pas créés.

Les différentes lois votées ne sont évidemment pas une révolution dans le domaine de l'écologie mais elles ont le mérite de concrétiser tous les (beaux) discours ressassés depuis bien des années par les hommes politiques. Néanmoins,  nous ne sommes pas dupes, elles ont pour fonction première de disculper la Californie qui, on le rappelle, est l'Etat le plus pollueur des Etats-Unis.

La Californie compte bien grâce à ces mesures, montrer son implication dans la sauvegarde de la planète et se défaire ainsi de la réputation peu flatteuse des Etats-Unis en terme de respect de l'environnement.

 

Un point sur l'actualité 

Bag Monster

Avez-vous déjà entendu parler du "Bag Monster" ? Non ? Eh bien voilà pour vous toute une page pour le découvrir.

Son nom est Andy Keller, c'est un californien et il se bat au quotidien pour sensibiliser la population américaine au problème des emballages plastiques. En effet, les américains sont, ce qu'on appelle, de gros consommateurs, entre 500 et 700 sacs plastiques utilisés chaque année par américain, soit un total de 45000 au cours d'une vie. Cet américain engagé souhaite changer "the american way of life" qui consiste à consommer sans compter et sans se soucier des conséquences. C'est un symbole de renouveau, il marque un tournant dans cette société. Un mouvement est en marche, et c'est lui qui en est l'instigateur depuis 2005, avec la création de son "bag monster". Jusqu'à nos jours, Andy n'a cessé de défendre la cause de la faune et la flore en danger. Et c'est ainsi que le 12 Août dernier, il a décidé de sillonner les Etats-Unis pendant près de 30 jours pour faire son tour "don't feed the bag monster" auprès des 15 villes qui ont envisagé d'interdire l'utilisation des sacs plastiques. De San Francisco à Saint-Louis en passant par Portland, il a tenté de faire passer son message avec humour, même si il est très important de faire prendre conscience aux américains de la nécessité et l'urgence de réduire leurs déchets.

 

Carte représentant le Tour du "Bag Monster" durant ces 30 jours aux Etats-Unis, la photo a été prise sur: http://www.bagmonster.com/p/about-tour.html 

Andy Keller réussit à changer les mentalités américaines, nous avons d'ailleurs trouvé un certain nombre d'articles sur des  mouvements collectifs afin de lutter contre la consommation de sacs plastiques à outrance. 

Il nous a paru intéressant d'analyser ces trois articles provenant des médias du monde pour montrer concrètement ce changement. 

A GOOD START!


A FIRST VICTORY


We took this picture on: http://3.bp.blogspot.com/_Ao_pNTaPahI/TQgYQPAkl3I/AAAAAAAAAv4/IPEb8Nj9UzM/s1600/bagmonster.jpg
We can see another "Bag Monster", who is not Andy Keller, so we can say that Andy has succeeded in raising awareness of the world to defend the cause he believes in. Here is a woman dressed up as "Bag Monster". She came to support Andy Keller's fight against single-use carryout bags  in San Jose City Council, California.
After this meeting, an ordinance was signed to ban plastic bags and to prohibit the free distribution of recycled paper bags by supermarkets. This ordinance is supposed to be effective in January 1, 2012.
 
This ordinance is paradoxical because it means that people will have to pay to carry their stuff.
So the conclusion is : " You are allowed to pollute but you have to pay for it ! ".
 
 

A MOVEMENT IS IN MOTION!

.

We took this photo from the same web site than the previous picture
 
 A year later, we can see in this picture that the movement created by Andy has progressed well since it has more and more people will join the movement. Gradually, people are realizing the importance of preserving the environment, they must respond now before it's too late. So we can imagine that as the years pass, there will be more followers.
Here, the "Bags Monsters" are demonstrating against the damage provoked by the plastic bags on wildlife and the creating of eyesore on the Bays.

 

  
Après avoir étudier les divers efforts entrepris par la Californie, nous nous devons de parler des mesures européennes en ce domaine et vous invitons à poursuivre avec L'Europe Chef d'Orchestre .
  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×